hydro-ecolo

voitures, véhicules motorisés fonctionnents a l'hydrogène
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 récupérer l'énergie perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 36
Localisation : 91

MessageSujet: récupérer l'énergie perdue   Jeu 22 Oct - 16:38

bonjour,

J'ai beau chercher, faire des tests... mais il faut se rendre a l'évidence on ne peux pas avoir un rendement supérieur a 1 No . Je sais aussi qu'un moteur a explosion a pas un si bon rendement, de l'ordre de 60% a 70% de perte dons 30 a 35% pour l'échappement. J'ai donc pensé récupérer la chaleur des gaz d'échappement qui montent a de très grandes températures (entre 600 et 800°) pour fabriquer de l'électricité.

pour commencer:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sadi_Carnot_%28physicien%29
Ont peux donc dire que plus l'écart thermique est grand plus le rendement est meilleur


Pour se faire j'ai penser a ca:




J'espère que c'est suffisamment claire! Maintenant explication.

je veux créer de la vapeur d'eau pour entrainer une turbine. Ca c'est le circuit secondaire (le premier entant le gaz d'échappement).On commence du fond du condenseur avec de l'eau froide. Une pompe a eau reprise sur les poulies moteur existantes (ainsi on suit le régime moteur) est charger de pulser cette eau ver le tube a l'intérieur de l'échappement, pour ,créer de la vapeur la plus chaude possible. Cette vapeur se dirige dans la turbine pour la mettre en rotation, puis repart* dans le condenseur.
Le troisième circuit lui sert uniquement a refroidir le circuit secondaire. Une pompe électrique est utiliser pour faire circuler l'eau froide dans le condenseur. Enfin un radiateur avec ventilateur (moto) sert a refroidir l'eau du troisième circuit


*Il faut faire passer le tube en sortie de turbine dans le liquide de refroidissement avant d'arriver au condenseur pour créer le plus grand écart thermique possible (un près refroidissement avant condenseur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydro-ecolo.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 36
Localisation : 91

MessageSujet: Re: récupérer l'énergie perdue   Jeu 22 Oct - 18:28

Ma voiture qui est une golfIII 1,9 GTD fait 65CV (donc a 40% de sont rendement).

-Au rendement 1 elle ferai 65x100/40= 162,5CV
-30% sont perdu dans l'échappement 162,5/100x30= 48,75CV

Pour un alternateur le rendement et de 40 a 60% perso j'espère un courent de 15A (180W)
-Ont imagine un 70A au rendement 1 70x100/40= 175A
-Si je désire 15A j'ai un rendement a (175x100)/(15x100)= 11,66% et sur les 70A réel j'utilise (70x100)/(15x100)= 4,66%
-L'excitation consomme 20 a 30W

Rendement théorique que doit développer le moteur Stirling


-L'énergie perdu est de 48,75CVx736W=35,88KW
-Si on demande 180W
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydro-ecolo.forumactif.com
arpi torok



Messages : 2
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : ORADEA ROUMANIE

MessageSujet: Re: récupérer l'énergie perdue   Mar 24 Nov - 0:57

Bonjour à tous
Premièrement, je désire de faire quelques consideratrions théoriques
Le stade de la téchnique pour utiliser l’énérgie des gazes d’échappement est très bien décrit dans l’article
http://www.heat2power.net/press/heat2power_dans_Science_et_Vie_-_Mars_2009.pdf
Le point ou je suis en désacord c’est que la voie cinématique et la voie thérmique sont incompatibles.
A propos de l’utilisation des élémentes Péltier ou Seebock dans ce but, en doit remarquer, sauf leurs prix, encore très élevé, leur fragilité, impropre pour les conditions trouvées sur un vehicle.
(http://dl.transfer.ro/Transfer_ro-23Nov-960d99a6579d573e772d.zip)

Malheurèsement (??), dans ce qui concerne l’utilisation des procedées thérmodynamiques, on ne peut pas négliger la théorie, ci on désire d’obtenir des bonnes resultats. Voila quelques aspects:
- fig.A: le cycle 1-2-3-4 représente dans des coordinnées p-v, le cycle d’un moteur Diesel (le moteur Otto est semblable). Dans le point 4, les gazes sont échappées dans le tuyau, avec la préssion p1 et la température T1, ou se refroidissent au volum constant (avec des pertes d’entropie ireversibles, par lamination) jusqu’à p0, T0 En comparaison avec un cycle ideal, la chaleur pérdue est la surface 1-4-7, fig.B. Le procedée de Volvo est de recupérer l’énérgie cynétique (4-6 fig.A) et une partie de la chaleur (1-4-6, fig.B) par la détente adiabatique des gazes, jusqu’à la préssion atmosphérique, dans une turbine. La chaleur perdue: 1-6-7, fig.B (les gazes échappées ont une température T2). Le motif pour lequel ce procedée n’est pas totalement agréé (et n’est pas appliqué pour les autoturismes) c’est le comportemment dans les régimes annominales: une accélération implique une augmentation dans l’alimentation avec de combustible, et deplace le point 3 vers 8, pendant qu’un décélération, comporte une réduction de l’alimentation et une déplacement du point 3 vers le point 9, des situations dans lesquelles la turbine, c’il n’a pas une plage de reglage sufissante, sorte du régime nominale, et peut gener le fonctionnement du moteur.
La soulution que je l’avais proposee dans le demande PCT/2007/RO000001 (http://v3.espacenet.com/publicationDetails/biblio?DB=EPODOC&adjacent=true&locale=en_EP&FT=D&date=20080807&CC=WO&NR=2008094058A2&KC=A2)
est d’utiliser une turbine en cage (je fournirai des details dans une prochainne intervention), qui a une plage de reglage élargie. Avec une réfoulement dans l’atmosphère, on assure le fonctionement après le cycle 4-6-1 (fig.A), mais çi la pression de réfoulement est décendue avec un compresseur isothérmique, qui assure une developpement après le cycle 6-7-1, fig.A, la chaleur contenue dans les gazes d’échappement est integralement utilisées. Un compresseur isothérmique n’existe pas encore, mais je considère que le capteur plat avec piston (conforme la meme demande de brévet), s’approche beaucoup.
- Les solutions proposées par Honda (cycle Rankine) ou BMW (cycle Rankine binnaire), aussi comme les solutions proposées par quelquesuns des nos camarades de forum (cycle Rankine ou Stirling) ont la meme déficience: ils utilisent un developpement isochorique (ou isobarique), pour fournir de chaleur vèrs un cycle isothèrmique, motif pour lequel le randement est assez faible (voir le fig.D: pour des cycles Stirling et Ericsson, la chaleur perdue est la surface 1-c-d, pendant que pour les cycles Rankin binnaire: 1-e-f). Pour les circuites simples a vapeures (Rankin), la température de condénsation à pression atmosphérique est 100 degrées Célsius (pour arriver a cca 30 degrées, il est nécéssaire de vider le condenseur avec une pompe àvide, comme dans les thermocentrales), et la pompe d’eau doit etre une pompe de haute préssion (pour augmenter la pression de vaporisation)
- La solution proposée par ”heat2power” (fig.C), c’est un cycle Brayton, qui a deux charactéristique absouletement remarquables: il utilise le meme piston pour la compréssion et pour la détente (les circuits Brayton classique utilise un compresseur pour la compréssion et une turbine pour la détente) et il a une grande capacitée d’autoreglage. L’éxtraction de la chaleure se fait à préssion constante, et la challeur inutilsée est la surface 1-a-b. Attendons-nous les testes finales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 36
Localisation : 91

MessageSujet: Re: récupérer l'énergie perdue   Mer 7 Avr - 18:00

c'est vraiment très intéressent se recyclage de chaleur. Pour moi la seul solution pour faire des économie c'est l'énergie perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hydro-ecolo.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récupérer l'énergie perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
récupérer l'énergie perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LED en cellule photovoltaïque
» Récupération eau osmosée
» petite tourterelle récupérée
» récupérateur d'eau de pluie
» Récupération d'un reste d'un Yucca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hydro-ecolo :: mes conclusion-
Sauter vers: